Lundi 21 juillet : de Athenry à Kilkenny

Publié le par martine agier

Lundi 21 juillet : de Athenry à Kilkenny

notre journée … Malgré le ciel brumeux de ce matin, nous prenons la route en direction du célèbre site de Clonmacnoise que nous avons prévu de visiter vers midi. C’est un vaste ensemble de vestiges monastiques (plusieurs églises, une haute tour ronde, …) qui datent du 6ème au 10ème siècle et surtout quelques très anciennes pierres tombales sculptées et 3 magnifiques croix celtiques dont les originaux sont conservés dans un musée pour les protéger de l’érosion. En quittant cet endroit, nous empruntons une petite route qui serpente au milieu de tourbières les plus épaisses au monde, cette immense étendue de terre noire (Blackwater Bog) mise à nue et ratissée par des énormes engins, fournit l’énergie aux centrales électriques ! Il est un peu plus de midi quand nous arrivons un peu plus bas, au petit port de Shannon Harbour où passe le Grand Canal qui va jusqu’à Dublin. Nous trouvons ici, près des bateaux et des péniches, un endroit agréable pour déjeuner et prendre de l’eau avant de repartir et continuer de descendre jusqu’à Kilkenny. Cette cité qui fût autrefois la capitale d’Irlande est dominée par un immense château et quelques églises posées ici ou là et surtout des ruelles très animées où l’on compte, d’après les guides touristiques, près d’une centaine de pubs ! Nous profitons de la douceur de cette fin d’après-midi pour flâner au milieu de cette belle ville médiévale et repérer les pubs. (aujourd’hui, nous avons parcouru 213km)

notre dernière soirée en Irlande … Après avoir soupé nous passons devant quelques pubs qui annonçaient « Musique Live Tonight » mais le genre de musique proposée ne nous plaît pas vraiment, déçus nous retournons au camping-car. Il est à peine 22 heures et je trouve vraiment dommage de terminer si tôt notre dernière soirée aussi, finalement, nous redescendons en emportant quand même nos instruments. A l’intérieur du John Cleere’s pub, il y a pas mal de monde, un musicien joue de la guitare et chante des ballades, Jean-Pierre s’approche de lui et lui demande si c’est possible de jouer alors aussitôt, le guitariste demande aux clients assis à côté de lui qui occupent le coin réservé aux musiciens de se pousser pour laisser la place (c’est la règle !). Au même instant, arrivent 4 musiciens avec guitare, concertina et diatos, nous nous installons près d’eux et nous remarquons qu’une place est occupée par une pile de 6 coussins où se trouve dessus une photo et un bouquet et au pied, une guitare. Le guitariste se remet à chanter puis il se lève et parle à l’assistance en regardant cet endroit, le patron demande le silence en tapant sur un verre … on nous explique qu’ un musicien qui venait jouer dans ce bar, tous les lundis depuis 32 ans, vient de mourir … sans le savoir, nous sommes venus à une soirée d’hommage qui sera à la fois émouvante et extraordinaire, que nous partageons avec tous les clients habituels de ce pub, des vrais moments où chacun à leur tour, quelques anciens témoignent puis entonnent une ballade, les musiciens jouent des airs, des jeunes filles à la voix merveilleuse chantent, le guitariste reprend, etc … on nous demande à notre tour de jouer, ce sera une mazurka (la tête ailleurs) que le public écoute religieusement et applaudit en nous serrant les mains et en nous remerciant d’être là. Nous avons peut-être passé ici, la plus merveilleuse des soirées, on croyait rêver !

anecdote : nous saurons avant de partir que Derreck qui joue superbement bien du diato irlandais, connaissait Clermont-Ferrand car il a joué au zénith dans le grand spectacle de Riverdanse (Celtic Legend) !

des beaux vestiges ...des beaux vestiges ...des beaux vestiges ...
des beaux vestiges ...des beaux vestiges ...des beaux vestiges ...

des beaux vestiges ...

un souvenir inoubliable ... avec Derreck et sa girlfriendun souvenir inoubliable ... avec Derreck et sa girlfriendun souvenir inoubliable ... avec Derreck et sa girlfriend

un souvenir inoubliable ... avec Derreck et sa girlfriend

des portes comme à Dublin !des portes comme à Dublin !des portes comme à Dublin !

des portes comme à Dublin !

Commenter cet article

Edith et Bernd 25/07/2014 10:50

Dans vos yeux brillants et vos sourires radieux, on distingue le bonheur que vous avez éprouvé tout au long de ce voyage ! Surtout, ne changez rien, même en changeant de pays!
A bientôt
les Fourgonneux

Barrier ch Pat 24/07/2014 20:51

Maintenant il va falloir atterrir ! Bon retour et bienvenue en France ... A bientôt
bisous Christine et Patrick

Nadou 23/07/2014 23:26

J'ai parlé des photos mais je ne sais pas si j'ai félicité Martine pour les commentaires très parlants qui font que l'on se sent encore davantage en Irlande.
Vraiment , bravo

Martine 24/07/2014 22:09

merci pour tous les petits messages que tu as postés, j'espère que vous allez bien petits et grands, bisous de nous deux